rue des écoles

  • hêtres pourpres

    Hêtres pourpres rue de l'Eglise Monument Comte Félxi de Merode 11.2017 © Eric de Séjournet LR.jpg

    Fagus sylvatica purpurea | deux Hêtres pourpres
    Rixensart | rue de l'Eglise

    à l'arrière du monument au Comte Félix de Merode
    novembre 2017 © Eric de Séjournet 

     

    2 arbres remarquables

    Rixensart | Propriétaire commune de Rixensart (1) | Site 42/1
    État sanitaire 6 | Arbre sans tare ou défaut macroscopiquement visible
    Circonférence 2 m 30 | Hauteur 25 m
    Intérêt paysager & folklorique/religieux | Situation : groupe, urbain
    Année d'observation 1997 | Officialisation : Moniteur Belge du 22 février 2013

    42 1 Hêtres pourpres Monument de Merode montage 2.jpg

    Fagus sylvatica purpurea | deux Hêtres pourpres
    Rixensart | rue de l'Eglise

    1953 coll. Jean-Claude Renier
    août 2014 © Monique D'haeyere
    octobre 2015 © Eric de Séjournet
    octobre 2015 © Monique D'haeyere  
     

    42:1 Rue de l'Eglise Rixensart.jpg
     

    hêtre

    Le hêtre commun (Fagus sylvatica) est une espèce d’arbre à feuilles caduques, indigène d’Europe, appartenant à la famille des Fagaceae, tout comme le chêne et le châtaignier.

    C’est un grand arbre. Sur les sols de bonne fertilité, il peut s'élever facilement jusqu'à 25 à 35 m de hauteur et la circonférence de son tronc peut couramment atteindre 1,80 m chez des hêtres centenaires. Des sujets exceptionnels ont été mesurés jusqu'à 45,5 m de hauteur.

    Le hêtre commun se reconnaît à son écorce mince et lisse qui persiste ainsi tout au long de la vie de l'arbre. La surface du tronc est régulière. Elle devient légèrement rugueuse (présence de petites fissures) chez les vieux sujets.

    Les feuilles alternes sont entières et simples, de forme ovale à obovale, longues de 6 à 10 cm et larges de 4 à 7 cm, brillantes et légèrement coriaces.

    Le feuillage est fréquemment marcescent : des feuilles mortes restent attachées aux branches pendant une partie plus ou moins longue de l'hiver. Le phénomène affecte surtout les jeunes arbres. Chez des arbres plus développés, ce sont les parties basses et abritées qui gardent leurs feuilles, alors que les houppiers ont souvent été dégarnis dès les premiers vents d’automne (2).

    SYMBOLIQUE | la confiance, la patience et la douceur, une forte vitalité empreinte cependant de raffinement, de joie et de féminité.

    hêtre pourpre

    Le hêtre pourpre (Fagus sylvatica f. purpurea (Aiton) C.K.Schneid) fut découvert en plusieurs endroits, dès 1680 près de Zurich, puis en Thuringe ou dans le Tyrol. On peut trouver des semis à l'état disséminé dans les hêtraies. Il connaît un succès constant comme grand arbre d'ornement. La feuille présente une couleur pourpre à cause d'une teneur élevée en anthocyanidine qui masque la teinte verte de la chlorophylle (2).


    HÊTRE COMMUN Franz Eugen Köhler, Köhler’s medizinal-Pflanzen, 1897.JPG Franz Eugen Köhler, Köhler’s medizinal-Pflanzen, 1897

    __________
    (1) COLLÈGE COMMUNE DE RIXENSART, septembre 2017

    (2) Notice didactique | Wikipedia